La production

La culture des oliviers dans les terres tarentines a une origine très ancienne. Les Messapes furent les premiers à pratiquer l’oléiculture dans le premier millénaire avant J.C. Les colonisations grecques et phéniciennes favorisèrent ultérieurement l’essor des cultures dans cette zone en perfectionnant, notamment, les techniques préexistantes.

Dans ces terres, il est encore possible de ressentir les lointaines origines ; leurs traces s’aperçoivent par la présence de meules et de presses archaïques.

Il s’agit des traditions séculaires qui sont aussi présentes dans le musée archéologique national de Tarente, où on y garde jalousement des cratères et des amphores représentants des scènes mythologiques dont l’olivier en est le protagoniste.

La production de l’huile Evo Pujje honore des techniques qui ont été transmises de génération en génération. En tirant ses enseignements d’une longue tradition d’oléiculture, le traitement de l’huile Evo Pujje respecte les standards qualitatifs et hygiénico-sanitaires modernes.

La récolte s’effectue entre Octobre et Novembre. Elle coïncide avec la véraison des fruits, c’est à dire la période pendant laquelle la concentration de composants aromatiques et de polyphénols atteint son maximum. Cela signifie, au final, l’obtention d’une huile de haute qualité dont le goût et l’arôme seront inoubliables.

Le broyage a lieu 4/6 heures après la récolte pour que les olives maintiennent leur fraîcheur naturelle. L’huile qui en est obtenue sera conservée dans des cuves an acier inoxydables, sous température contrôlée et avec maintien sous gaz inerte (azote).

Les artisans de Pujje sont fiers de leur profonde connaissance des techniques de récolte et production. Leur passion ainsi que leur expérience, obtenue a travers des années d’entraînement et de travail, rendent cette huile emblème de l’amour qui est à son origine.

This post is also available in: itItaliano enEnglish frFrançais